Équipe

Lili Michaud, directrice
Alban Loosli, coordination
Juliette Demers-Cyr, accueil et réseaux sociaux
Mathilde Varanese, médiation culturelle et balado
Andras Csaszar, technicien au montage
David Martineau-Lachance, technicien multimédia
Sylvie Choronzey, comptable
Johanne Martin, aide comptable

Soutien ponctuel
Marie-Chantal LeBlanc
Paul Bourgault
Pascal Tanguay

L’équipe de travail d’Occurrence se compose également de pigistes et bénéficie du support de bénévoles.

Conseil d’administration

Membres exécutifs
Jacinthe Robillard, présidente
Lili Michaud, vice-présidente
Stéphane Gilot, secrétaire
Delphine Roigt, trésorière
Normand Rajotte, administrateur

Membres honoraires
Irène Whittome, artiste
Claudine Dusablon, avocate
Luc Bergeron, artiste
Serge Clément, artiste
Louise Provencher, professeure

et_2018_Robillard_Jacinthe-060

Jacinthe Robillard

Impliquée dans le milieu des centres d’artistes depuis le début de sa carrière, Jacinthe Robillard est l’une des cofondatrices du Cabinet, espace de production photographique, maintenant devenu L’imprimerie, centre d’artistes. Diplômée de l’UQAM (communications, 2004) et de l’Université Concordia en arts visuels (BFA 2009, MFA 2012), son travail artistique, soutenu par le CALQ, a été présenté au Québec, au Canada et à l’international dans plusieurs expositions individuelles et collectives (Eastern Edge, VU Photo, DARE-DARE, Centre Canadien d’Architecture de Montréal, Espace F, etc.). Son projet l’étendue de mes connaissances a été sélectionné pour reGeneration3, projet d’édition et d’exposition du Musée de l’Élysée de Lausanne qui a voyagé pendant 5 ans jusqu’en 2020. Ses œuvres se retrouvent dans différentes collections privées et publiques, dont celles du Collège Montmorency, de la Ville de Laval et des Caisses Desjardins. Originaire de Laval, elle vit et travaille à Montréal.

IMG_7393 - copie

Lili Michaud a fondé Occurrence espace d’art et d’essai contemporains en 1989, elle y est toujours au poste de directrice générale.

Tout en travaillant de connivence avec les membres du conseil d’administration et ceux à la programmation,  Lili coordonne les expositions,  administre le budget et gère l’ensemble des activités du centre.

En 2003, elle est l’initiatrice de l’exposition Traits de Caractères de l’artiste et conceptrice des costumes du cirque du Soleil, Dominique Lemieux. Cette exposition circulera au Québec, en France et au Mexique entre 2004 et 2012.

Elle a été sur plusieurs jurys, notamment,  au Conseil des arts et des lettres du Québec et à la Ville de Montréal. Elle est invitée régulièrement à l’université Concordia pour les consultations de fin d’étude des étudiant.e.s au Bach et à la maitrise au département photographie.

Gilot_S_portrait

 

Stéphane Gilot / www.stephanegilot.com

Originaire de Liège, Stéphane Gilot vit et travaille à Montréal. Son travail multidisciplinaire combine le dessin, la maquette, l’installation architecturale, la vidéo et la performance. Depuis 2013, il est professeur à l’École des arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal.

Parmi ses projets récents, mentionnons Pavillon, La Comète (Espace 251 Nord, Liège (2019); Collision, un opéra pour demi-sous-sol – en collaboration avec Sara Létourneau (artiste de la performance et du chant) et Tim Brady (compositeur et guitariste), Le Lobe, Chicoutimi (2018); Le catalogue des futurs, Musée d’art de Joliette (2016); Pièce pour cinq interprètes, lumière rose et silence,12e Biennale de La Havane (Cuba, 2015); MULTIVERSITÉ / Métacampus, Galerie de l’UQAM (2012); La Cité performative, Musée national des beaux-arts du Québec (2012). Il a également exposé dans le cadre de À la recherche d‘Expo 67, Musée d’art contemporain de Montréal (2017); d’Art Toronto (2015); de Inside / Outside (Boston, 2015); de 12 Minutes Max : Film and Performance Art Festival (Salt Lake City, 2014) ; de Eerste oogst, SPACE Collection (Maastricht, 2014) ; de Reverse Pedagogy, Model Arts and Niland Gallery (Sligo, Irlande, 2009); et au Musée d’art contemporain de Montréal lors de la Triennale Québécoise (2008) et lors de l’exposition personnelle Libre arbitre (2001); ainsi que dans le cadre de la Transmediale (Berlin, 2006).

En 2012, les projets La cité performative et MULTIVERSITÉ / Métacampus ont fait l’objet d’une publication éditée par la Galerie de l’UQAM et le Musée national des beaux-arts de Québec. L’ouvrage, intitulé Mondes modèles, rassemble la documentation des projets ainsi qu’un survol rétrospectif de la pratique, des textes critiques ainsi qu’un essai inédit de Florence de Mèredieu.

Photo Delphine

Delphine Roigt

Delphine Roigt est diplômée en droit de l’Université de Sherbrooke et membre du Barreau du Québec (1997). Elle détient également un diplôme en communication de l’Université de Montréal, où elle a complété un DESS en bioéthique ainsi que la scolarité de doctorat en Sciences humaines appliquées – option bioéthique.

Depuis vingt ans, elle travaille exclusivement en éthique clinique et en éthique de la recherche. Elle est formatrice passionnée auprès de nombreuses organisations du réseau de la santé et des services sociaux de diverses régions du Québec. Elle a à cœur le réseautage et le développement de compétences à la réflexion éthique.

Elle est membre du conseil d’administration d’Occurrence Espace d’art et d’essai contemporains depuis 2015.

Elle est en voie de devenir fleuriste et ses passe-temps incluent le chant, la musique, les voyages et la cuisine.

Normand Rajotte / https://normandrajotte.com

Normand Rajotte vit et travaille à Montréal et en Estrie. À la fin des années 1970, il fait de la photographie son moyen d’expression privilégié. Socialement impliqué, il opte dès ses débuts pour le documentaire. Cette approche directe marquera durablement son travail.

Depuis 1997, son travail porte exclusivement sur un territoire circonscrit, le lot no 126, une forêt qu’il explore de façon assidue au contrebas du mont Mégantic, au sud-est du Québec. Dès la fin des années 1970, ses investigations photographiques ont été soutenues par le Conseil des Arts du Canada et le Conseil des arts et des lettres du Québec. Ses œuvres figurent aujourd’hui dans plusieurs collections particulières et publiques au Québec et au Canada, dont le Musée canadien de la photographie contemporaine (Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa), le Musée national des beaux-arts du Québec (Québec), le Musée des beaux-arts de Montréal, ainsi que dans plusieurs collections corporatives. (Collections Hydro-Québec, Desjardins, Caisse de dépôt et placement du Québec).

Mathilde Varanese, médiation culturelle et balado

Andras Csaszar, technicien au montage

Il est à noter que chaque membre du C.A a un mandat particulier en regard du maintien des activités courantes d’Occurrence. Les décisions ayant trait à la programmation et au développement du centre, notamment la consolidation d’un réseau de collaboration avec d’autres centres d’ici et de l’étranger, sont prises en commun lors de rencontres régulières. La gestion d’Occurrence est ainsi le fruit d’un travail collectif, d’une structure souple d’entraide et de partage afin que les services offerts aux membres exposants soient des plus efficaces.


Stages et bénévolat
Nous sommes à la recherche de stagiaires/bénévoles en médiation culturelle!
Pour poser votre candidature écrivez-nous au info@occurrence.ca.