une résidence tout en errance

Une résidence tout en errance 

Une collaboration entre Occurrence et Admare 

Première artiste : Justine Skahan 

Autrice/observatrice : Catherine Barnabé 

  1. Dimanche 22 mai 

« Ce soir, j’ai parlé pour la première fois à Justine depuis son départ. Elle est à St-Jean-Port-Joli, après avoir fait des arrêts à Ham-Nord, Val des sources, Thetford-Mines, Sainte-Marie et Lac-Etchemin. Chaque lieu, chaque rencontre la fait un peu dériver de l’idée de sa maison de rêve. Elle pense à ce qui perdure et à ce qui pourrait disparaître, à comment notre environnement peut être une menace. Des fois dans les villages elle marche au lieu de conduire. Elle se demande comment les gens perçoivent ce qui leur est étranger. Elle n’a pas encore dessiné. » Catherine  

Elle est à la recherche de maisons à vendre, de sa maison de rêve. Mais son parcours dérive un peu, les rencontres qu’elle fait la tire vers des fils de pensées  

L’états des lieux  

Les maisons finalement abordables, 

Le temps qui passe sur les lieux qui sont sensés durer plus longtemps que nous. 

L’abri qui peut aussi être une menace. 

Les routes vastes et vides. 

La blancheur en région. La menace de l’étranger. 

La surenchère immobilière.  

Une résidence tout en errance

Une collaboration entre Occurrence et Admare

Première artiste : Justine Skahan

Autrice/observatrice : Catherine Barnabé

  1. Vendredi 3 juin

« Justine est arrivée aux Îles-de-la-Madeleine il y a quelques jours. Elle est passée par la Gaspésie, le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Edouard. Elle s’est déplacée rapidement, n’est restée qu’une nuit par ville, pour atteindre sa destination. Sa destination n’est en fait qu’un arrêt avant de reprendre la route, mais elle sent que quelque chose est terminé, qu’elle est arrivée. Elle pense beaucoup à pourquoi on se sent bien dans certains endroits et moins bien ailleurs, à comment l’architecture peut influencer notre bien-être. Cela fait écho en moi. Elle me parle aussi souvent des parallèles entre les déplacements et le processus créatif. Elle repart mardi. »

Une résidence tout en errance

Une collaboration entre Occurrence et Admare

Première artiste : Justine Skahan

Autrice/observatrice : Catherine Barnabé

  1. Jeudi 16 juin – Retour

« Justine est à Montréal après 28 jours sur la route, seule dans sa voiture de location. Elle me parle du chemin du retour, différent de l’aller, plus rapide, ponctué de retrouvailles. On revient sur les sujets discutés au fil de ses arrêts, cela dépasse largement son intérêt de départ : le rêve d’habiter une maison. Elle me parle de permanence, de vulnérabilité, de bien-être et même de notre perception de l’histoire canadienne. Je lui demande si sa pratique va être modifiée par cette expérience. Elle rêve de plus grand, d’installation. Je me demande si c’est lié à une envie d’habiter un nouvel espace, même temporairement. »

APPEL À PROJETS

proposé par Occurrence – espace d’art et d’essai contemporains et AdMare, centre d’artistes en art actuel des Îles-de-la-Madeleine

Date de tombée : 12 mars 2022

« Une résidence, tout en errance »
D’une île à l’autre, sur la route, un rendez-vous en soi !

« Je crois que l’activité artistique est une forme de voyage : je vois chaque étape du développement d’une œuvre comme le trajet que l’on choisit pour arriver à destination. C’est pourquoi le processus de création, tout comme la route que l’on prend, a autant d’importance que son aboutissement. Le plaisir du voyage, les rencontres que l’on fait, les obstacles et les transformations qu’elles occasionnent nous portent en nous-mêmes afin de révéler précisément qui nous sommes. »

Lili Michaud, Directrice Occurrence

 

C’est avec bonheur que la galerie Occurrence de Montréal a invité AdMare, le centre d’artistes des Îles-de-la-Madeleine, à collaborer, à développer et à lancer cet appel à projets unique et audacieux, en écho à la situation délicate que nous vivons depuis plusieurs mois. Ouvert aux artistes en arts visuels du Grand Montréal, des Îles-de-la-Madeleine, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard et du Nouveau-Brunswick, ce projet de recherche devra prendre forme sur la route, entre Montréal et les Îles-de-la-Madeleine. Que le parcours entrepris se fasse en train, en bateau, en bus, en voiture, à vélo ou en autostop, la route devient l’essence d’un processus où il est permis de découvrir, d’accumuler, de se laisser détourner et inspirer par les rencontres et les lieux qui parsèment l’exploration du territoire.

Deux artistes seront choisi.e.s pour vivre cette expérience unique : un.e artiste de Montréal partira pour les Îles, et inversement, un.e artiste partira des Maritimes, en direction de Montréal. Occurrence prend en charge l’appel de dossiers pour les artistes montréalais et AdMare celui adressé aux artistes des Maritimes.

Chaque artiste se verra attribuer une bourse de 6 000 dollars canadiens qui couvrira le cachet d’artiste, les frais de production ainsi que les dépenses de voyage (déplacements, hébergements, nourriture pour toute la durée de la résidence). Chaque artiste est donc responsable de coordonner son voyage et doit être autonome du début à la fin du parcours. Chaque artiste sera accueilli.e à l’issue de son voyage par l’équipe d’Occurrence ou d’AdMare. Les artistes auront un maximum de quatre semaines entre le 1er mai et le 15 juin ou le 1er septembre et le 15 octobre 2022 pour réaliser leur voyage.

Tout au long de leur voyage, les artistes seront appelé.e.s à réaliser une œuvre personnelle et une correspondance avec un.e auteur.e que nous aurons désigné.e au préalable afin qu’il reste des traces de cette aventure quelque peu singulière. Ce recueil, à la façon du carnet de voyage, sera diffusé sous une forme à déterminer.

Cet appel est ouvert à toutes et à tous. Par souci d’équité et de diversité, une attention particulière sera accordée aux artistes issu.e.s de la diversité culturelle, autochtones, LGBTQIA+ ou en situation de handicap.

CRITÈRES DE SÉLECTION :

Qualités attendues :

  • Créativité et inventivité
  • Sens de l’autonomie développée, sens des responsabilités
  • Être habile au voyage
  • Avoir une bonne connaissance du français à l’oral et à l’écrit
  • Prévoir son propre mode de transport

Conditions d’admissibilité pour les artistes du Grand Montréal :

  • Avoir 7 années de pratique artistique professionnelle au Québec, incluant au moins 3 expériences d’expositions distinctes dans différents centres ou lieux d’expositions reconnus
  • Demeurer dans la grande région métropolitaine depuis au moins 3 ans (preuve de résidence exigée)

Conditions d’admissibilité pour les artistes des Maritimes :

  • Avoir 3 années de pratique artistique professionnelle, incluant au moins 1 expérience d’exposition distincte dans un centre ou lieu d’exposition reconnu
  • Demeurer aux Îles-de-la-Madeleine, en Nouvelle-Écosse, à l’Île du Prince-Édouard ou au Nouveau- Brunswick depuis au moins 1 an (preuve de résidence exigée)

 

VOTRE DOSSIER DOIT COMPRENDRE LES ÉLÉMENTS SUIVANTS :

  • Description de votre projet et son inscription dans votre démarche artistique (max. 700 mots)
  • Budget estimé pour le montant alloué de 6 000 $ (bourse)
  • Courte biographie (150 mots)
  • Curriculum vitae (max. 3 pages)
  • Dossier visuel : 15 images max. sélectionnées d’œuvres récentes (format .jpeg, 72dpi, n’excédant pas 1.0 Mo). Pour les bandes audio ou vidéo, transmettre des hyperliens par l’intermédiaire des plateformes Vimeo ou YouTube (3 minutes maximum).
    Ne pas joindre de fichier vidéo ou audio au dossier déposé.


ÉVALUATION

Occurrence et AdMare cherchent à soutenir des artistes qui auront développé l’idée d’un projet qui sera en résonance avec leur propre démarche : il doit faire partie intégrante des pistes de recherche et de questionnements en cours et s’inscrire dans une logique et une continuité naturelle de leurs intérêts actuels. De plus, le projet doit être réaliste et réalisable, tout en étant viable tant au niveau de la période allouée que du budget.

Merci de faire parvenir votre dossier complet en un seul PDF et votre dossier visuel par WeTransfer à :

Pour les artistes du Grand Montréal :
info@occurrence.ca
Objet: Projet Errance
informations : 514-907-4535
www.occurrence.ca

Pour les artistes des Maritimes:
info@admare.org
Objet: Projet Errance
informations : 418 986 3083 poste 3
www.admare.org

page3image21801952

page3image21800704